Muffins au chocolat blanc et aux pépites de chocolat noir

DSC_0598

Je n’ai fait qu’exécuter la recette de Confessions d’une gourmande. La texture de ces muffins est onctueuse à souhait, ils sont délicieux !

Pour 10 muffins

  • 25 g de maïzena
  • 80 g de sucre
  • 115 ml d’eau
  • 40 g de beurre coupé en dès
  • 120 g de chocolat blanc haché
  • 40 ml d’huile de tournesol
  • 1 oeuf
  • 60 g de farine T55 ou T65
  • 1/2 paquet de levure chimique
  • 70 g de pépites de chocolat noir (du chocolat noir haché grossièrement pour moi)

Mélanger au fouet dans une grande casserole la maïzena, 50 g de sucre et l’eau en prenant soin de ne pas faire de grumeaux.
Porter à ébullition sur feu moyen la préparation tout en continuant de fouetter jusqu’à ce que le mélange devienne épais et lisse.
Ajouter, hors du feu, le beurre et le chocolat haché. Mélanger jusqu’à l’obtention du pâte homogène.
Ajouter l’huile puis incorporer l’oeuf et le restant de sucre à l’aide du fouet jusqu’à obtenir une pâte épaisse et homogène.
Tamiser la farine et la levure au dessus de la casserole, mélanger pour bien tout incorporer.
Incorporer les pépites de chocolat noir dans la préparation et mélanger délicatement.
Disposez la préparation dans des moules à muffins en ne les remplissant qu’au 2/3.
Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pour environ 18-20 minutes de cuisson.

DSC_0593

Brownies tatin au chocolat blanc

Image

J’ai trouvé cette recette sur le site d’Emilie, que j’aime beaucoup. Je n’ai vraiment pas été déçue : gourmand sans être écoeurant, ce brownies est parfait ! J’ai seulement très légèrement modifié les proportions de sucre. N’hésitez pas à le tester.

Pour un moule carré 20 x 20 cm, il faut :

  • 3 pommes
  • 180 g de chocolat blanc
  • 75 g de beurre + 5 g pour le moule
  • 75 g de sucre de canne blond + 10 g pour le moule
  • 2 œufs
  • 1 c. à soupe d’extrait de vanille
  • 30 g de noix de coco râpée
  • 125 g de farine
  • 1/2 c. à café de bicarbonate
  • 100 g de pépites de chocolat noir

Au préalable : sortez le beurre du réfrigérateur.

Préchauffez le four à 180°C (th 6).

Cassez le chocolat blanc et faîtes le fondre au micro-ondes.

Fouettez le beurre et le sucre jusqu’à l’obtention d’une crème. Ajoutez les œufs et l’extrait de vanille. Fouettez à nouveau.
Versez le chocolat fondu dans la préparation et mélangez. Ajoutez la farine, la noix de coco râpée et le bicarbonate. Ajoutez enfin les pépites de chocolat (du chocolat haché au couteau pour moi… grosses pépites de chocolat !)

Déposez une feuille de papier cuisson dans un moule carré de 20 x 20 cm.
Enduisez la feuille de beurre et saupoudrez légèrement de sucre.

Ôtez le cœur des pommes, pelez-les et coupez-les en fines tranches. Répartissez les tranches sur toute la feuille de cuisson.
Recouvrez de la préparation au chocolat blanc.

Faîtes cuire 30 minutes.
Laissez tiédir avant de démouler et de découper en parts.

Image

Bavarois framboises – chocolat blanc

Image

Un dessert parfait pour finir un bon repas de Noël… Subtil et léger, vous fonderez à coup sûr !

(Les photos ne sont pas terribles car prises au moment du repas…)

Génoise à la noix de coco

  • 2 œufs
  • 62 g de sucre
  • 25 g de farine
  • 15 g de maïzena
  • 15 g de noix de coco

Mousse aux framboises

  • 400 g de framboises surgelées
  • 125 g de sucre
  • 30 cl de crème liquide entière
  • le jus d’un citron
  • 10 g de gélatine

Bavarois au chocolat blanc

  • 180 g de chocolat blanc
  • 3 jaunes d’œufs
  • 40 g de sucre en poudre
  • 20 cl de lait
  • 20 cl de crème fraiche entière et bien froide
  • 8 g de gélatine

Miroir au framboises :

  • 200 g de framboises surgelées
  • 80 g de sucre
  • jus d’1/2 citron
  • 5 g de gélatine

Avant de commencer, mettre toutes les crèmes dans le congélateur avec les fouets du batteur. Il faut qu’elles soient bien froides pour monter la chantilly.

Préparation de la génoise :
– Battre au bain marie les œufs et le sucre, et quand le mélange double de volume continuer à battre hors du feu jusqu’à refroidissement. A ce moment-ci, le mélange triple de volume.
– Rajouter délicatement la farine mélangée à la maïzena et à la noix de coco puis étaler la préparation dans un moule  de 24 cm de diamètre recouvert de papier sulfurisé.
– Cuire dans un four préchauffé à 160°C entre 15 et 20 min.

Préparation du bavarois chocolat blanc :
– Battre la crème bien froide en chantilly.
– Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau.
Préparer une crème anglaise : chauffer le lait, et dans un saladier battre les jaunes d’œufs avec le sucre. Rajouter le lait chaud toute en mélangeant rapidement, remettre sur le feu et faire cuire jusqu’a la nappe en évitant de faire bouillir la crème.
– Rajouter le chocolat blanc et mélanger de temps en temps pour le faire fondre. Laissez tiédir.
– Faire fondre la gélatine essorée en la rajoutant à la crème tiède et bien mélanger.
– Incorporer délicatement la crème battue en chantilly à la crème anglaise tiède ou presque froide.
– Laisser refroidir le tout.
– Sur la génoise, verser le bavarois au chocolat. Laisser prendre au frigo minimum 2h. (Si vous êtes aussi pressés que moi, vous pouvez accélérer le temps de repos avec un petit passage au congélo !)

Entre temps, préparer la crème bavaroise aux framboises :

– Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau.
– Battre la crème bien froide en chantilly.
– Décongeler les framboises et les mixer avec le sucre en poudre et le jus de citron.
– Chauffer 50g de ce coulis, lui ajouter la gélatine fondue, bien mélanger et rajouter le reste du coulis.
– Incorporer très délicatement à la chantilly.
– Verser cette mousse sur la mousse au chocolat blanc. Lisser la surface et laisser prendre au frigo au moins  2h.

Préparer ensuite le miroir aux framboises :
– Mixer les framboises avec le sucre et le jus de citron.
– Passer ce coulis dans une passoire fine pour éliminer les petits pépins.
– Chauffer légèrement ce coulis et y dissoudre la gélatine préalablement ramollie et essorée.
– Laissez refroidir.

Sortir le bavarois du frigo et étaler rapidement le miroir. Remettre au frais pour toute la nuit.
Le lendemain décercler l’entremet  et décorer selon l’envie.

Image

Image