Brunch sucré : cookies, scones et bavarois mangue – chocolat blanc

DSC_0471

En ce samedi pluvieux, un bon brunch est le bienvenu !

Le bavarois mangue – chocolat blanc

Une mangue, du chocolat blanc… Une recherche internet… Et paf, j’ai trouvé cette recette sur le site de la table à dessert Nestlé, ce qui m’a permis d’inaugurer (enfin) les moules à bavarois que j’ai eu à Noël !

Pour 5 personnes :

  • 150 g de chocolat blanc
  • 150 g de mangue
  • 150 g de fromage blanc nature
  • 2 feuilles de gélatine
  • 50 ml de lait

Placez la gélatine dans un bol d’eau froide pour la faire ramollir (5-10 min).

Coupez la mangue en petits dés.

Dans une petite casserole, faites fondre la gélatine égouttée avec le lait. Ajoutez ensuite le chocolat blanc fondu, puis le fromage blanc. Ajoutez les dés de mangue et laissez tiédir.

Versez dans les moules à bavarois, ou à défaut, dans une verrine.

Laissez au frais au moins 2 heures.

 

Les scones

Plusieurs mois en Irlande m’ont fait devenir une inconditionnelle de ces petits pains. Ils sont aussi bons accompagnés de salé que de sucré… Divins avec du beurre et de la confiture ! Et tellement simples à réaliser…

Pour 4 gros scones :

  • 250 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 oeuf battu
  • 50 g de beurre
  • 8 cl de lait
  • 20 g de sucre
  • 1 pincée de sel

Préchauffez le four à 200°C. Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le sel et le sucre. Ajoutez le beurre mou puis remuez du bout des doigts pour l’incorporer. La pâte doit ressembler à une chapelure grossière.

Ajoutez l’oeuf battu, la moitié du lait puis remuez jusqu’à l’obtention d’une boule. La pâte doit être souple sans être collante. Si elle est trop sèche, ajoutez progressivement le restant du lait.

Etalez cette pâte sur une surface farinée, sur une épaisseur de 2 cm. A l’aide d’un emporte-pièces ou d’un verre, coupez des cercles. Mettez sur une plaque de cuisson et laissez cuire une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils soient gonflés et dorés.

Les scones se dégustent tièdes, coupez dans le sens de l’épaisseur et garnis selon vos envies.

 

Les cookies 

Vous trouverez la recette ici !

 

DSC_0474

Madeleines salées au potimarron

DSC_0469

Encore du potimarron… Je sais, ça relèverait presque de l’addiction !

Pour 12 madeleines :

  • 200 g de chair de potimarron
  • 1 grosse échalote
  • 200 g de farine
  • 50 g de sucre en poudre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 3 oeufs
  • 100 g de beurre

Epluchez le potimarron, retirez les graines et les filaments intérieurs, puis coupez la chair en petits dés. Emincez l’échalote. Faites fondre une noix de beurre dans une sauteuse, ajoutez l’échalote et le potimarron, mouillez d’eau à mi-hauteur et laissez cuire 30 minutes à feu moyen en remuant régulièrement. Quand il est bien cuit et que l’eau s’est évaporée, mixez grossièrement l’ensemble.

Dans un saladier, blanchissez les œufs et le sucre. Incorporez la purée de courge, la levure et la farine tamisée. Ajoutez le beurre fondu et mélangez délicatement avec une cuillère en bois, puis laissez reposer 1 heure à température ambiante (ou 15 min au réfrigérateur).

Préchauffez le four à 250°. Versez la pâte dans les alvéoles à madeleines, au 2/3, et enfournez en baissant le feu à 200°.

Faites cuire 15 min environ (les madeleines doivent être gonflées et bien dorées). Retirez-les du four et démoulez-les pour les laisser refroidir.

Muffins moelleux au chocolat blanc et aux amandes

DSC_0458

Pour 8 muffins :

  • 2 oeufs
  • 60 g de farine
  • 30 g de poudre d’amandes
  • 40 g de beurre
  • 40 g de sucre
  • 1/2 sachet de levure
  • 100 g de chocolat
  • 50 g de fromage blanc

Faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie. Gardez 8 carrés de chocolat pour le coeur du muffin.

Pendant ce temps, battez les oeufs avec le sucre. Ajoutez le yaourt et mélangez.

Incorporez ensuite le mélange chocolat – beurre. Ajoutez progressivement la farine et la levure, puis la poudre d’amandes. Mélangez bien afin d’obtenir une pâte homogène.

Remplissez vos moules à muffins jusqu’à la moitié. Ajoutez un carré de chocolat, et recouvrez-le de pâte. Les moules doivent être remplis au 3/4 maximum, ils risquent sinon de déborder à la cuisson.

Enfournez 20 min à 180°C.

 

Cake au potimarron et à la poitrine fumée

DSC_0455

Je raffole du potimarron, sous toutes ses formes. Après le gratin, la purée et la soupe, le voici sous la forme d’un cake !

  • 300 g de potimarron réduit en purée
  • 100 g de farine blanche
  • 50 g de beurre
  • 1 oignon rouge
  • 120 g de poitrine fumée
  • 3 oeufs
  • 1 sachet de levure
  • sel, poivre

Préparez la purée de potimarron : épluchez et coupez le potimarron en dés, faites le cuire dans l’eau bouillante une quinzaine de minutes. Réduisez-le ensuite en purée.

Dans une poêle, versez un filet d’huile d’olive et faites revenir l’oignon émincé 10 min à feu moyen, ajoutez ensuite le bacon et faites revenir à nouveau 5 min.

Dans un saladier, mélangez les oeufs battus et le beurre fondu, ajoutez progressivement la farine et la levure, puis la purée de potimarron et le mélange oignon – bacon. Salez, poivrez et mélangez afin d’obtenir une pâte homogène.

Versez la pâte dans un moule à cake et enfournez pour 40 min.

DSC_0452

Galette des rois à la crème de marron

Image

Ma première galette des rois… Et bien ça vaut le coup de la faire soi-même ! C’est simple et vraiment bon ! La crème de marron donne une petite note d’originalité, toutefois subtile.

Pour 8 personnes :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 1 jaune d’oeuf

Pour la crème pâtissière :

  • 16 cl de lait
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 60 g de sucre en poudre
  • 30 g de farine
  • 2 c. à café d’extrait de vanille
  • 80 g de crème de marron

Faites bouillir le lait dans une casserole.

Pendant ce temps, mélangez les jaunes d’oeufs avec le sucre. Ajoutez la farine.

Versez le lait dessus, mélangez et remettez sur feu doux jusqu’à épaississement. Transvasez la crème dans un récipient froid, ajoutez la crème de marron et laissez refroidir complètement.

 Pour la crème d’amande :

  • 80 g de poudre d’amande
  • 60 g de sucre en poudre
  • 60 g de beurre
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 2 c. à soupe de rhum

Travaillez le beurre pommade avec le sucre. Ajoutez les jaunes d’oeufs. Battez. Incorporez  enfin la poudre d’amande et le rhum.

Une fois la crème pâtissière froide, ajoutez-y la crème d’amande.

Tapissez une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé.

Etalez la première pâte feuilletée. Déposez dessus votre préparation, en laissant un bord d’environ 1 cm tout autour. Posez ensuite dessus la seconde pâte feuilletée, en soudant bien les bords avec les doigts.

A l’aide un couteau, faites les motifs de votre choix sur la galette. Piquez-la un peu partout pour laisser échapper l’air et lui permettre de cuire de façon uniforme.

A l’aide d’un pinceau, dorez la pâte de la galette avec un jaune d’oeuf battu.

Enfournez 30 min à 180°C.

Image

Foie gras au crumble de châtaignes , confit de figues et physalis

2013-01-06 12.16.44

En plus d’être originale, cette entrée est aussi un vrai délice…

Pour 4 personnes :

Préparation : 15 min – Cuisson : 5 min60 g de châtaignes

  • 60 g de châtaignes
  • 60 g de farine
  • 60 g de beurre
  • 1 c. à soupe de sucre
  • 1 bloc de foie gras (120 g)
  • 1 petit pot de confit de figues
  • 10 physalis

Préchauffer le four à 220°C.

Garder une châtaigne pour la décoration et concasser le reste.

Les mélanger avec la farine, le sucre et le beurre.

Malaxer jusqu’à l’obtention d’une pâte sableuse.

Etaler sur une plaque de four et cuire pendant 5 min.

Garder 4 physalis pour la décoration, couper le reste en 4 et les ajouter au crumble.

Répartir le crumble dans les verrines.

Ajouter le foie gras coupé en cubes et une cuillère de confit de figues.

Dresser avec des copeaux de châtaigne et une physalis.

Semoule au lait, aux abricots secs et coulis d’abricots

Image

Pour 6 personnes :

Pour la semoule au lait :

Préparation : 5 minutes – Cuisson : 10 minutes environ

  • 150 g d’abricots secs “moelleux”
  • 1l de lait entier
  • 50 g de cassonade
  • 100 g de semoule de blé dur
  • 1 c. à café d’extrait de vanille bourbon

Couper les abricots secs en petits morceaux.

Porter le lait et la cassonade à la limite de l’ébullition, verser la semoule en pluie, ajouter les abricots secs et l’extrait de vanille, puis laisser cuire à feu doux pendant 5 minutes, jusqu’à ce que la semoule épaississe.

Déposer la semoule dans des verrines et réserver au réfrigérateur.

Pour le coulis d’abricots :

J’ai ici utilisé des abricots au sirop, puisque ce n’est pas la saison, mais il est évident qu’avec des abricots frais c’est encore meilleur ! Cela dit, le résultat était plus que satisfaisant.

Préparation : 5 minutes – Cuisson : 0 minute

  • 300g d’abricots au sirop
  • 1 c. à soupe de miel liquide
  • le jus d’1/2 citron

Mixer les abricots avec le miel et le jus de citron.

Répartir le coulis sur la semoule et réserver au frais jusqu’au moment de servir.

Image

Sorbet au citron vert et au basilic, madeleines à la fleur d’oranger

2013-01-01 20.58.10

Idéale pour finir un repas, une recette légère et originale. C’est une de mes plus belles découvertes de ces derniers mois, vraiment subtile !

Pour 1 litre de sorbet :

Préparation : 15 min

  • 8 feuilles de basilic
  • 40 cl d’eau
  • 200 g de sucre semoule
  • 1/2 zeste d’orange
  • 6 citrons verts

Ciseler 3 feuilles de basilic.

Dans une casserole, faites bouillir l’eau avec le sucre et le zeste. Retirez du feu et ajoutez le basilic ciselé. Laissez infuser 15 min.

Quand le sirop a refroidi, passez-le dans une passoire très fine posée sur une terrine.

Ciselez les 5 autres feuilles de basilic. Pressez les citrons : vous devez avoir environ 20 cl de jus.

Incorporez ce jus au sirop parfumé avec le basilic et mélangez bien.

Mettez dans une sorbetière.

Pensez à sortir votre sorbet environ 1h avant la dégustation (mettez-le au réfrigérateur), sinon il sera trop dur.

Pour une quinzaine de madeleines :

Préparation : 10 min – Cuisson : 15 min

  • 100 g de farine
  • 4 g de levure chimique
  • 100 g de beurre
  • 1/4 de citron non traité
  • 1 c. à café d’eau de fleur d’oranger
  • 2 oeufs
  • 100 g de sucre en poudre

Tamisez ensemble la farine et la levure au-dessus d’un bol.

Faites fondre le beurre dans une petite casserole et laissez-le refroidir.

Râpez le zeste du 1/4 de citron.

Cassez les oeufs dans une terrine, versez le sucre par-dessus. Fouettez pendant 5 min pour bien les faire mousser ; ajoutez le mélange farine – levure en pluie, puis le beurre et le zeste de citron râpé sans cesser de tourner.

Préchauffez le four à 220°C.

Remplissez la plaque à madeleines aux 2/3. Mettez au four pendant 5 min à 220°C puis baissez la température à 200°C et laissez cuire encore 10 min.

Démoulez les madeleines tièdes et laissez-les refroidir.

2013-01-01 18.44.32

 

Risotto à la truite fumée et au citron

2013-01-01 20.33.34

Vous trouverez à nouveau cette recette ici… Merci Margaux !

Pour 4 personnes :

Préparation: 15 minutes – Cuisson: 20 minutes environ

  • 300g de riz arborio
  • 1 petit oignon
  • 1 échalote
  • 10cl de vin blanc
  • 1,5L de bouillon de volaille (ou 1,L d’eau avec 2 cubes de bouillon de volaille)
  • 1 citron
  • 4 tranches de truite fumée
  • 2 cuillères à soupe de ciboulette ciselée
  • 50g de parmesan râpé
  • 25g de beurre
  • un filet d’huile d’olive

Mettre le bouillon de volaille dans une casserole et le chauffer à feu moyen. Émincer très finement l’oignon et l’échalote, faire chauffer un filet d’huile d’olive dans une sauteuse et y faire suer l’oignon avec l’échalote sans coloration. Ajouter le riz, le faire nacrer pendant 4-5 minutes sans cesser de remuer (le riz doit être légèrement translucide).

Déglacer avec le vin blanc, le laisser s’évaporer complètement sans cesser de mélanger. Mouiller avec deux louches de bouillon de volaille et laisser cuire à feu doux en rajoutant du bouillon de jusqu’à ce que le riz soit cuit, environ 15 à 20 minutes (moi je l’aime encore légèrement croquant).

Couper les tranches de truite fumée en fines lamelles.

Quand le riz est cuit, ajouter le parmesan, le jus du citron et le beurre en morceaux et bien mélanger le tout. Dresser les assiettes, déposer les tranches de truite fumée, râper un peu de zeste de citron pour décorer et déposer quelques copeaux de parmesan.

Moelleux au chèvre, coeur d’oignons confits

2013-01-01 19.45.45

Recette tirée du magnifique blog « Now I’m a Cook« .

Pour 6 gros moelleux :

Préparation: 15 minutes – Cuisson: 25 minutes

  • 100g de chèvre (type Picodon)
  • 30g de gruyère râpé
  • 3 œufs
  • 60g de farine
  • 200ml de lait
  • 60g de beurre
  • 2 oignons
  • sel, poivre du moulin

Préchauffer le four à 210°c. Peler et émincer les oignons et les faire confire pendant 10 minutes dans une poêle avec 30g de beurre en remuant de temps en temps.

Dans une casserole, faire chauffer le lait, le beurre restant (30g), le chèvre coupé en morceaux et le gruyère râpé, jusqu’à ce que le fromage ait fondu en mélangeant fréquemment.

Dans un récipient, fouetter les œufs en omelette et y ajouter la farine. Quand le fromage est fondu, verser la préparation dans le mélange œufs/farine et bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte liquide et homogène. Saler et poivrer.

Répartir l’appareil au ¾ dans 6 ramequins ou moules à muffins. Déposer au centre une cuillère à soupe de confit d’oignon et enfourner pendant plus ou moins 15 minutes.